Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > S’informer > Écologie > Gas de schiste, énergies fossiles > La planète brûle, Hollande rajoute du pétrole !

La planète brûle, Hollande rajoute du pétrole !

Le cinquième rapport du GIEC sur le climat qui vient d’être rendu public est plus alarmant que le quatrième, qui lui-même était plus inquiétant que le troisième, qui... Rien d’absolument nouveau, seulement la confirmation de la catastrophe.

La poursuite des politiques menées ces vingt dernières années aboutira à l’augmentation de la température d’ici 2100 entre 3,7 et 4,8 °C – et jusqu’à 7,8 °C en tenant compte de l’incertitude climatique.

La combustion des combustibles fossiles (gaz, charbon, pétrole) est l’arme du crime social et écologique perpétré sous nos yeux. Le système capitaliste est le criminel avec sa logique de « toujours plus » : toujours plus d’énergie, toujours plus de marchandises, toujours plus de transports pour toujours plus de profits.

Tous les chiffres sont là, incontournables ! Pour avoir une chance de ne pas dépasser 2 °C de réchauffement en 2100, ce qui ne permettrait que de contenir l’élévation du niveau des mers à une quarantaine de centimètres au-dessus du niveau actuel (!), 80 % des réserves connues de combustibles fossiles doivent rester sous terre et ne jamais être exploitées.

Que fait Hollande qui se pique d’organiser dans un an le sommet climat COP21 ?

Il choisit de visiter la province d’Alberta au Canada, champion mondial du pétrole sale, extrait des sables bitumineux en sacrifiant la forêt boréale et les populations autochtones, en souillant terres et fleuves, en empoisonnant l’atmosphère. Mais il n’y va pas pour admirer le paysage, plutôt en agent commercial de Total.

Son message est clair :

Je souhaite que la France puisse continuer à mettre en valeur les immenses richesses du Nord-Ouest canadien, que ce soit dans les techniques d’exploitation, de transformation, d’acheminement des hydrocarbures ou que ce soit dans la construction d’infrastructures.

Il ne sauve même pas les apparences !

Sa justice criminalise celles et ceux qui se mobilisent contre les grands projets productivistes destructeurs du climat et de la planète, sa police les brutalise et assassine Rémi. Ce gouvernement est autant l’ennemi du climat et de l’environnement que des exploitéEs et des oppriméEs. C’est aussi contre lui que nous devons construire une mobilisation puissante pour changer ce système, pas le climat !

Christine Poupin

Voir en ligne : Voir l’article sur le site du NPA national

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017