Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > S’informer > Réfléchir > Poder sin poder, l’autogestion au quotidien

Poder sin poder, l’autogestion au quotidien

Poder sin poder, l’autogestion au quotidien

Un webdocumentaire sur l’autogestion et la participation démocratique au quotidien

La démarche

Questionnés par le potentiel des fonctionnements collectifs autogérés, notre intention était de nous inspirer d’alternatives au système actuel déjà existantes, dans différents domaines. Nous sommes donc partis pendant un an à la découverte de plus d’une vingtaine d’initiatives autogérées, en Espagne et en Amérique latine. Parmi celles-ci, des entreprises reprises par leurs travailleurs, des territoires, des mouvements sociaux, des projets culturels ou pédagogiques, des coopératives...

Ce webdocumentaire et plus largement le projet « Construire l’utopie » (www.utopiasproject.net) est une interrogation en construction sur les possibilités de s’organiser autrement, de manière plus collaborative, démocratique et égalitaire. Nous avons centré notre voyage sur des pratiques qui cherchent à mettre en place un agir radicalement démocratique, un fonctionnement horizontal ou encore qui se revendiquent de l’autogestion.

UN PROJET BASÉ SUR DES CONVICTIONS…

La conviction sur laquelle nous appuyons notre démarche est double :
• Il est nécessaire et urgent de refonder des projets de transformation sociale et d’inventer des nouveaux modèles de fonctionnement collectif.
• Les fondements d’une nouvelle critique et les réflexions sur un nouveau modèle de société doivent à notre sens s’appuyer sur des expériences concrètes qui sont autant d’explorations pertinentes, pour informer sur leur existence et les analyser.

…ET QUI S’INSCRIVENT DANS UN MOUVEMENT.

Certes, nous sommes loin d’être les premiers, nous ne serons pas les derniers et nous ne sommes pas non plus la première génération à vouloir penser le système autrement. Et heureusement. Le système change, les sociétés évoluent et la pensée alternative doit s’adapter. Des initiatives comme la nôtre se multiplient ces derniers temps un peu partout, en Belgique, en Europe et dans le monde. Et c’est tant mieux, l’objectif étant de mettre en lien des expériences locales afin de créer la pierre de touche de la transition globale.

Johan et Edith


Crédits

REALISATION : Edith Wustefeld et Johan Verhoeven

PRODUCTION : Atelier Jeunes Cineastes (AJC)

MONTAGE : Nicolas Van Ruychevelt, Edith Wustefeld et Johan Verhoeven

GRAPHISME : Joelle Van Laethem

CONSEIL MUSICAL : Laura Van Binsbergen

MUSIQUES : Kevin Mac Leod/ Kenny Arkana/ Appel direct -Django Reinhardt/ Soundchekker - Originality/ Juanito Piquete-Mundo nuevo

AVEC LE SOUTIEN de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Réseau ADES.

MERCI à tous ceux qui ont contribué- de près ou de loin- à la réussite de ce projet :
Jaume du Col-lectiu Ronda, Enric et Raquel de la Cooperativa integral catalana, Montse, Dani, Juan et tous les autres voisins de Can Batllo, tous ceux qui ont rendu le 15M possible, le village de Marinaleda pour son utopie unique, Atenea, William, Nelson et tous les comuneros, Rafael Uzcategui, Gustavo, Eduardo, Conxi, Junior, Felipe et tous ceux de Cecosesola, Gines, Cecilia et Paula ainsi que tous les autres professeur et élèves de la Cecilia, Yoli, Laura, Santiago, Natalia et Fernando des baccalauréats populaires de Buenos Aires, Diego, Ines et Anita, des radios libres argentines, Pitu, Cristobal et les dizaines d’autres personnes des centres culturels découverts, tous les travailleurs du Diario, de Chilavert et d’Impa, ainsi qu’Andres et enfin Christian de la Navette et les motivés de Faux-la-Montagne. Sans oublier tous ceux qui nous ont accompagnés ou guidés en chemin jusqu’à ces endroits.

LES ORGANISATIONS : L’association pour l’autogestion, Barricade, Can Batllo, Cecosesola, Chilavert et son baccalauréat populaire, la Cecilia, le Col-lectiu ronda, les Comuneros, la Coopérative intégrale catalane, le Diario del Centro del Pais, l’Escuela libre de Constitucion, la Fucid, la Huerta de Saavedra, Impa et son baccalauréat populaire, Marinaleda, la Navette, la Quinta pata, Radio Sur, le Teatro Mandril, le Transformador de Haedo , la Tribu, Zumba la turba.

DROITS D’AUTEURS
Tous les documents et vidéos liés à « Poder sin Poder » ont été réalisés pour servir d’outils de débat et d’éducation populaire. Ils sont mis à disposition (sauf spécification contraire) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Vous êtes libres de les partager, reproduire, distribuer et communiquer. Vous devez juste attribuer l’œuvre.

La projection publique de « Poder sin poder » n’est pas soumise à conditions. Les capsules vidéos sont téléchargeables en HD sur https://vimeo.com/channels/914282. Une version « projection » sera également disponible prochainement. Si vous souhaitez une intervention d’un des membres de l’équipe, merci de contacter contact@utopiasproject.net ou edith.wustefeld@gmail.com.

Malgré tous nos efforts pour respecter les droits d’auteurs, certains ayants droits n’ont pas pu être identifiés. Nous les invitons à nous contacter s’ils le souhaitent.

Voir en ligne : Site de poder sin poder

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017