Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Détente > Cinéma > Projection-débat : La face Bio de la République

Projection-débat : La face Bio de la République

Dans le cadre de la Campagne Nationale « Manger bio et local, c’est l’idéal ! » organisée par la FNAB, Les Bios du Gers-GABB32 organisent une projection débat du film La Face Bio de la République ce jeudi 22 septembre à 20 h 00 à la salle des Cordeliers à AUCH.

Cette soirée se poursuivra par un débat animé par Les Bios du Gers, des élus, des producteurs et traitant des sujets abordés dans ce film.


La Face Bio de la République

Documentaire réalisé par Thierry Derocles, conçu avec Vincent Glenn et Julien Adda, produit par DHR

S’estimant à 54 % « bien informés » sur la Bio, les Français en ont une image très positive. 86 % d’entre eux estiment que la Bio contribue à préserver l’environnement, la qualité des sols et les ressources en eau.

Dans la pratique, les Français sont de plus en plus nombreux à souhaiter manger bio. Les parents notamment sont très demandeurs : 75 % d’entre-deux voudraient que leurs enfants bénéficient de produits bio à l’école et les actifs sont 59 % à en souhaiter dans le cadre professionnel.

Derrière ces chiffres encourageants, il y en a d’autres : tandis que le modèle Bio représente une alternative culturelle, sociale, écologique, économique au modèle agro-industriel conventionnel, les surfaces en mode de production biologique bio représentaient fin 2011 à peine plus de 3,5 % de la surface agricole de France.

Le temps d’un film, à la rencontre des divers métiers qui fondent ou accompagnent « la bio », nous allons nous pencher sur cette apparente contradiction : des pratiques qui marchent, contribuent à dépolluer, qui pourtant restent confinées à des niches, tardent étrangement à élargir le cercle des bio-pratiquants.

Des producteurs aux consommateurs, en passant par les distributeurs spécialisés, nous allons chercher à comprendre les différents facteurs, et nous donner une idée des perspectives d’évolutions dans le court et le moyen terme. Grâce aux éclairages apportés par une pluralité d’acteurs, agriculteurs, maraîchers, labellisateurs, mais aussi par des élus et des consommateurs, nous allons tenter de mieux visualiser les enjeux, économiques, culturels, politiques, liés à cette filière.

Un film qui interroge les marges de manœuvre des citoyens et des élus.

Quelques acteurs :

  • Alexandre Cazé – Maraicher (Nord – Pas de Calais)
  • Grégory Delassus – Eleveur (Nord – Pas de Calais)
  • Jean-François Caron – Maire / Conseiller régional (Nord – Pas de Calais)
  • Isabelle Baur – Magasin et restaurant (Bretagne)
  • Michel Pidoux – Coopérative d’Alimentation (Ouest)
  • Guillaume Riou – Eleveur (Poitou-Charentes)
  • Alain Bucherie – Adjoint au maire de la Rochelle (Poitou-Charente)
  • Laurent Proux – Administrateur Coopérative (Poitou-Charente)
  • Marie-Louise Gourdon – Adjointe au maire de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes)
  • Jacques Pélissard – Député-Maire de Lons-le-Saunier (Franche-Comté)

Et :

  • Les clients des magasins Scarabée (Bretagne)
  • Les coopérateurs de CORAB (Poitou-Charente)
  • Les écoliers de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes)
  • Les collaborateurs de Norabio et clients de Biocabas (Nord – Pas de Calais)

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017