Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Détente > Cinéma > CinémAgora 2016

CinémAgora 2016

CinémAgora 2016

17/21 novembre
Des films, des débats, des rencontres !

Carte 6 projections (non nominative) : 24 € ou tarifs habituels à la séance

Jeudi 17 novembre

20 h 30 — La sociale

en présence du réalisateur Gilles Perret (1 h 24)

Après Walter, retour en résistance et De mémoires d’ouvriers, Gille Perret nous parle de la naissance de la sécurité sociale, il y a 70 ans. A travers le portrait d’un de ses bâtisseur, Ambroise Croizat, on revisite l’histoire d’une longue lutte vers la dignité, la mise en place d’un vieux rêve de solidarité émanant des peuples et permettant de vivre sans l’angoisse du lendemain.
En partenariat avec la CGT, l’IDHS 32 et SUD solidaires.

Vendredi 18 novembre

19 h 30 — Tomorrow Tripoli

en présence du réalisateur Florent Marcie

Grand-reporter et cinéaste inclassable, Florent Marcie était venu en 2008 à Auch présenter son film sur la Tchetchenie, Itchkéri Kenti. Voici son nouveau film, qui se déroule pendant la guerre en Libye, aux premières heures de la révolution, lorsqu’un petit groupe d’insurgés défie la dictature à l’autre bout du pays, à Zintan, dans les montagnes du Nefoussa. Après avoir vécu des mois au milieu de ces combattants de la « Katiba Zintan » alors que la plupart des journalistes n’y passaient que quelques heures, Florent Marcie réalise ce film de trois heures d’une rare intensité. Jamais la guerre et les jeunes hommes qui la font n’ont été filmés de si près. Il nous convie à une expérience unique et marquante.

Samedi 19 novembre

Soirée Spéciale autour du documentariste Gianfranco Rosi

En présence de Nicolas Thevenin, critique et spécialiste du cinéaste Gianfranco Rosi

18 h 15 — Below sea level

À l’occasion de la sortie de Fuocoammare, on redécouvre les films inédits de ce cinéaste hors norme. Below sea level a été tourné pendant cinq ans dans le désert de Californie du Sud et est une chronique médusante sur l’enlisement existentiel de quelques marginaux vivant dans des caravanes, bus désaffectés et tentes, sans eau ni électricité. Un film incroyable tour à tour vivant et tragique sur une ultime Beat generation enlisée dans un désert venteux.

21 h — Fuocoammare

par delà Lampedusa.

Débat avec Nicolas Thévenin et Alice Dupouy intervenante de la Cimade
Il y a plus de six mois que ce documentaire fait sensation, depuis son Ours d’or au festival de Berlin. Le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, en a fait faire des copies DVD pour ses 27 homologues européens. Même le pape a demandé à voir le film et à rencontrer Gianfranco Rosi. Un homme de cinéma étonnant qui rejette le principe habituel du reportage. Au lieu de s’effacer devant la réalité, il impose son style. Pour regarder l’île de Lampedusa, où l’arrivée de migrants génère des situations d’urgence sans fin, il a choisi la patience. Au fil de plans lents, méditatifs, il construit une vision différente, décisive : à un sujet souvent couvert par les télévisions, il réussit à donner une dimension inédite.

En partenariat avec RESF 32 et Amnesty 32.

Dimanche 20 novembre

15 h — Vinon veritas

(1 h 22)

Séance présentée par un vigneron dans le Gers et membre de Confédération Paysanne.

Avec dégustation de vin à 19 h.

Vino Veritas est un voyage dans l’univers du vin, un road movie à travers les vignes d’Europe. Parfois drôle, souvent sensible, le documentaire donne la parole aux nouveaux vignerons qui considèrent la nature comme élément incontournable dans l’élaboration d’un vin de qualité, d’un vin vivant.

16 h 45 — Qu’est-ce qu’on attend

Suivi d’un débat avec Auch Territoire en Transition.

Voici le nouveau film de Marie-Monique Robin (Les moissons du futur, Le monde selon Monsanto…) et il raconte comment une petite ville d’Alsace de 2 200 habitants s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique.

2 0h 15 — Food coop

Suivi d’un débat avec Le cabas et La Chouette Coop qui porte un projet de supermarché coopératif à Toulouse.

Un film sur la coopérative alimentaire de Park Slope, un supermarché autogéré où 16 000 membres travaillent 3 heures par mois pour avoir le droit d’y acheter les meilleurs produits alimentaires dans la ville de New York à des prix bas et solidaires.

Journée en partenariat avec avec Auch Territoire en transition, La confédération paysanne du Gers et Le Cabas (asso de consommateurs et producteurs locaux)

Lundi 21 novembre

18 h 15 — Enfin de bonnes nouvelles

En présence de Vincent Glenn.

Après la dette et le PIB, Vincent Glenn s’attaque à une autre icône des temps modernes : l’agence de notation. Mais le déboulonnage de mythe prend ici la forme d’une fable dont le réalisateur incarne avec autodérision l’anti-héros. Science (politique)-fiction ? Ce film hybride invite à la réflexion. Mieux : il donne une envie d’agir et des raisons d’espérer. En voilà des bonnes nouvelles !

20 h 30 — Buffet de clôture. Offert
21 h — On revient de loin

(1 h 41)

En présence de Pierre Carles. .

Pierre Carles, Nina Faure et leur équipe débarquent tout feu tout flamme en Equateur où un drôle de président semble œuvrer pour les pauvres. Mais, à leur arrivée, les rues s’embrasent. En sillonnant le pays en ébullition, nos deux réalisateurs tirent des leçons parfois opposées : l’un voudrait que Correa vienne retaper la France, l’autre s’interroge sur la nécessité d’un homme providentiel.

En partenariat avec ATTAC 32


Voir en ligne : Site de Ciné 32

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017