Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Détente > TV - Radio > À Lectoure (Gers), grande maison cherche à accueillir famille nombreuse de (...)

À Lectoure (Gers), grande maison cherche à accueillir famille nombreuse de migrants


Mobilisation pour accueillir des réfugiés à Lectoure

Alors qu’en Haute-Garonne les municipalités de Saint-Gaudens ou de Villemur-sur-Tarn refusent d’accueillir des migrants, à Lectoure (Gers) l’association « Solidarité migrants en Lomagne » a acquis et rénové une grande bâtisse du centre ville pour y héberger une famille nombreuse de réfugiés.

Dans l’ex-région Midi-Pyrénées, il y a ceux qui ne veulent pas voir de migrants s’installer sur le territoire de leur commune. C’est le cas à Saint-Gaudens (31) et à Villemur-sur-Tarn (31).

Mais il y a aussi ceux qui n’ont pas perdu le sens de l’hospitalité. Comme à Luchon (31) où le maire Louis Ferré considère qu’il est du devoir des communes françaises d’accueillir les migrants. Comme également à Lectoure.

119,5 kilomètres séparent cette cité gersoise de Saint-Gaudens, soit environ une heure 50 par la route. Mais en terme d’humanité, il y a un monde entre l’attitude du maire de Saint-Gaudens et celle de l’association, « Solidarité migrants en Lomagne ». Cette dernière s’est constituée spontanément l’été dernier après un ciné-débat sur les migrants. Une trentaine de personnes s’était alors engagée, « sans aucun lien avec la politique » à « faire quelque chose pour les migrants ».

Une immense maison de 240 m2 est alors acquise en plein centre ville par un couple d’adhérents, qui la donne en usufruit à l’association. Laquelle a pris en charge l’électricité et les coups de peinture nécessaires à rafraîchir la jolie bâtisse. Les adhérents ont aussi récoltés meubles et vaisselle pour équiper le lieu.

Aujourd’hui, cette demeure comprenant plusieurs chambres est suceptible d’accueillir une famille nombreuse de réfugiés. « Solidarité migrants en Lomagne » a effectué les démarches en ce sens auprès de la préfecture. Le directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations, que des membres de l’association ont rencontré ce jeudi, a donné son accord pour faire venir sur place une famille de migrants.

L’association s’est engagée à payer les frais d’hébergement de la famille. « Solidarité migrants Lomagne » ne sait pas encore si la dite famille sera constituée de réfugiés meurtris par la guerre, un régime totalitaire, la misère ou les trois à la fois. Mais en Lomagne, terre citoyenne d’accueil, cette famille est la bienvenue.

Voir en ligne : France 3

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017