Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > S’informer > France > Société > État d’urgence, violences policières, droits de l’Homme > Quand la police assassine

Quand la police assassine

Répression : Sans limites !

Droit dans leurs bottes, le maître de Matignon et son valet Cazeneuve multiplient les déclarations haineuses d’appel à la répression contre le mouvement social. Après la destruction du bidonville de Calais et des campements de migrant•e•s parisiens, ce sont les occupants de la ZAD de Notre-Dame des-Landes qui sont à leur tour menacés d’expulsion « avant l’hiver »…

Mais au-delà de ces exemples fortement médiatisés, ce sont des centaines de syndicalistes, de manifestant•e•s et d’acteurs du mouvement social sur lesquels depuis un an s’abat la répression d’État.

Des chiffres impressionnants

D’après un recensement non exhaustif, établi par nos soins à partir de sources syndicales, de sites militants, d’articles parus dans la presse régionale, 725 personnes ont été ou sont actuellement poursuivies devant les tribunaux, licenciées ou sanctionnées pour fait de grève depuis un an. 390 audiences devant les tribunaux, conseils de discipline et autres instances disciplinaires se sont tenues ou vont se tenir... En ce qui concerne le nombre de personnes incarcérées au titre du mouvement social, nous ne pouvons que nous référer aux sources officielles : rappelons seulement que la chancellerie l’avait chiffré à 253 au début de l’été.

Depuis 5 mois, trois personnes inculpés dans le cadre de la manifestation de riposte au rassemblement policier du 18 mai place de la République sont en détention préventive. Les chefs d’inculpation n’ont à ce jour pas été requalifiés, l’enquête continue, et ces camarades risquent toujours d’être déférés devant la cour d’assises…

Flics et juges plus que jamais mobilisés !

D’aucuns auraient pu penser qu’après la séquence de lutte de haute intensité contre la loi travail du printemps et du début de l’été, le gouvernement décide d’une accalmie dans sa politique répressive. Au contraire, on assiste à un acharnement policier et judiciaire sans précédent, et de nouvelles inculpations pleuvent chaque semaine.

C’est ainsi que 6 nouvelles personnes ont été mises en garde à vue, déférées au parquet, puis inculpées le 8 novembre… cinq mois après l’occupation pacifique du siège national du Medef par des militant•e•s syndicalistes, intermittents et précaires. Qu’importe que le dossier soit vide et les accusations de « violences, dégradations et vols » totalement fantaisistes ! Il s’agit là de faire payer au prix fort les éléments parmi les plus déterminés de l’opposition à la loi travail.

Ne pas se résigner, ne pas les laisser faire !

Favorisé par la prolongation d’un état d’urgence devenu permanent, nous vivons depuis un an dans un État policier. L’élection présidentielle de 2017, le contexte international nauséabond, la stigmatisation raciste des réfugié•e•s, ouvrent la voie à une surenchère sécuritaire sans précédent.

Mais tout reste possible, comme en témoigne le grand mouvement social contre la loi travail et les grèves qui continuent, les manifestations, et les structures de mobilisation qui se créent…

La question de la répression du mouvement social est centrale et le rassemblement d’Amiens en soutien aux inculpés de Goodyear mi-octobre a été un premier pas dans la constitution d’un « front du refus » contre la répression. Notre responsabilité est grande pour que celui-ci se renforce.

Alain Pojolat


  1. 19 juillet 2016 : Adama Traoré, 24 ans, décédé dans un fourgon à Beaumont-sur-Oise
  2. 3 septembre 2015 : Medhi Bouhouta, 28 ans, tué de quatre balles dans la tête à Lyon
  3. 28 Avril 2015 : Pierre Cayet, 54 ans, mort après avoir été violenté au commissariat de Seine-Saint-Denis
  4. 6 Mars 2015 : Amadou Koumé, 33 ans, mort au commissariat du 10e arrondissement de Paris
  5. 20 décembre 2014 : Bertrand Nzohabonayo, 20 ans, tué de plusieurs balles à Joué-lès-Tours
  6. 16 Décembre 2014 : Abdoulaye Camara, 30 ans, tué au Havre
  7. 2 novembre 2014 : Rémy Fraisse, 21 ans, tué par une grenade de la gendarmerie dans le Tarn (ZAD du Testet)
  8. 17 Octobre 2014 : Timothée Lake, 20 ans, abattu d’une balle dans le cœur à Toulouse
  9. 26 Août 2014 : Houcine Bouras, 23 ans, abattu d’une balle dans la tête dans un véhicule de police à Colmar
  10. 21 août 2014 : Abdelhak Gorafia, 51 ans, mort dans un fourgon pendant son transfert par la police française vers l’aéroport de Roissy Charles De Gaulle
  11. Novembre 2013 : Loic Louise, 21 ans, tué d’une décharge de taser
  12. 28 Mars 2013 : Lahoucine Ait Omghar, 26 ans, tué de plusieurs balles dans la poitrine à Montigny-en-Gohelle
  13. 13 Février 2013 : Yassine Aïbeche Souilah, 19 ans, tué à Marseille
  14. 21 Avril 2012 : Amine Bentounsi, tué de plusieurs balles dans le dos à Noisy-le-Sec
  15. 11 Mars 2012 : Ahamadou Maréga, 17 ans, mort à la suite d’une poursuite à Ivry
  16. 10 janvier 2012 : Wissam El-Yamni, 30 ans, mort suite à son arrestation à Clermont-Ferrand
  17. 5 juin 2011 : Mohamed Ben Amar, 20 ans, tué dans le Vésinet – course poursuite
  18. 17 juillet 2010 : Luigi Duquenet, 22 ans, tué dans le Loir et Cher
  19. 16 juillet 2010 : Karim Boudouba, 27 ans, tué à Grenoble
  20. 9 juin 2009 : Ali Ziri, 69 ans, mort après un contrôle, à l’hôpital d’Argenteuil
  21. 26 septembre 2009 : Hakim Djellassi, 31 ans, mort dans un fourgon de police à Lille
  22. 28 novembre 2008 : Naguib Toubache, 20 ans, abattu d’une balle à Montataire dans l’Oise
  23. 23 mai 2008 : Joseph Guerdner, 27 ans, tué de sept balles dans le dos dans le Var
  24. 9 mai 2008 : Abdelhakim Ajimi, 22 ans, tué à Grasse
  25. 4 avril 2008 : Baba Traoré, 29 ans, course-poursuite et noyade dans la Marne
  26. 17 juin 2007 : Lamine Dieng, 25 ans, mort dans un fourgon.
  27. 3 mai 2007 : Louis Mendy, 34 ans, abattu d’une balle dans la tête à Toulon
  28. 7 décembre 2006 : Guillaume Perrot, 35 ans, mort noyé à Corbeil-Essonnes, suite à un contrôle
  29. 20 mai 2006 : Vilhelm Covaci, 20 ans, mort noyé à Aubervilliers
  30. 27 octobre 2005 : Zyed Benna, 17 ans, et Bouna Traoré, 15 ans, morts électrocutés dans un transformateur à Clichy-sous-Bois.

Voir en ligne : Site du NPA national

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017