Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Com. > Communiqués de presse > Autres communiqués de presse > Communiqué du DAL. Incendie criminel et raciste au foyer Coallia de Boulogne (...)

Communiqué du DAL. Incendie criminel et raciste au foyer Coallia de Boulogne : Colère et mobilisation !

Pour tuer son chien on dit qu’il a la rage

Rassemblement de solidarité dimanche à 15 h Devant le foyer 31 rue nationale, Métro Billancourt (ligne 9)

Avec les résident, le COPAF, Droits Devant, DAL et toutes les personnes et organisations de soutien au migrants, de défense des droits, antiracistes, syndicales, démocratiques…

Malgré les dénégations du ministère de l’intérieur, et les mensonges de la police relayés par une partie des média, laissant croire que les résidents du foyer sont des trafiquants et des délinquants, « qu’il s’agirait d’un règlement de compte » et sont par conséquent la cause de l’incendie , nous affirmons que cet incendie est non seulement criminel mais qu’il a un caractère raciste, et est encouragé par le contexte spéculatif local.

Comment expliquer que d’autres feux se sont déclarés dans plusieurs foyers ces dernières semaines, comme par exemple celui la même nuit au foyer Masséna dans le 13e, où là aussi les portes de secours avaient été bloquées par les assassins, pour tuer !

L’hystérie raciste monte dans notre pays, et certains n’hésitent plus à passer à l’acte pour tuer des innocents, prenant exemple sur les actions des nervis d’extrême droite dans d’autres pays d’europe.

Ce crime est encouragé par le contexte spéculatif local : plutôt que de porter secours aux sinistrés dont beaucoup n’ont plus de chambre, le maire a annoncé son intention de fermer le foyer. Quel cynisme !

Dans ce quartier proche de l’Île Seguin, haut lieu des luttes ouvrières en France, le mairie s’attache à effacer toute trace de ce passé qui a contribué pourtant à construire notre modèle et notre protection sociale. Les programmes immobiliers de standing se succèdent, les promoteurs s’enrichissent, les classes supérieures conquièrent le quartier. Certains de ces nouveaux habitants ont signé une pétition réclamant la démolition du foyer.

Ces migrants qui travaillent depuis plusieurs dizaines d’années et écopent des postes les plus durs sont jugés indésirables, car ils dérangent la création de ce nouveaux ghetto de petits riches, ils font « tache ». Pourtant ils ont bâtit notre prospérité.

Nous dénonçons également le traitement méprisant dont ils sont l’objet depuis l’incendie : réintégrés dans un immeuble où les portes ont été cassées, ou plusieurs dizaines de locataires n’ont plus de chambre, où il n’a même pas été proposé un hébergement alternatif en attendant…

Nous soutenons le combat des locataires du foyer COALLIA, qui depuis 6 mois sont en grève des loyers (qu’ils ont payé pendant 40 ans, parfois 600 € pour une chambre de 16 m2 pour 3 personnes !), car leur cantine qui existe aussi depuis 40 ans a été fermée, et les cuisinières sont poursuivies en correctionnelle parce que les normes d’hygiène ne sont pas respectées. En attendant, il y avait des plats à 2 euros, depuis 40 ans, sans histoire, et aucune alternative n’a été mise en place !

Dimanche, Droit Au Logement, annule la marche « Réquisition go ! » « chasse aux immeubles vides », prévue à 14 h 30 à République, et sera présent avec plusieurs centaines de mal logés et de militant•e•s en colère, en solidarité avec les sinistrés du foyer, à 15 h devant le foyer.

Mobilisation face au péril et aux crimes racistes, face aux mensonge et au discrédit jetés sur les victimes, face au traitement méprisant et humiliant des acteurs publics à leur égard, face aux ravages de l’urbanisme d’épuration sociale !…

Soutien à leur revendications pour vivre décemment, dans leur quartier, hors de danger, et dans le respect !

Droit au logement
http://www.droitaulogement.org/
https://www.facebook.com/droitaulogement

Voir en ligne : Droit au logement

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017