Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > S’informer > Réfléchir > Un peu d’histoire > 1848, la révolution oubliée

1848, la révolution oubliée

Un peu d’histoire ne fait jamais de mal, surtout s’il on en tire les conséquences. Aujourd’hui « La révolution oubliée », vidéos enregistrées lors des débats de 2010 à l’université d’été du NPA, une histoire qui mérite à être étudiée car toujours d’actualité.

En effet la Deuxième République déçoit bientôt toute sa base populaire, et ne durera que trois ans.

En juin 1848, les ouvriers réclament la République sociale, c’est-à-dire non seulement des droits formels, mais aussi du travail pour tous. Le gouvernement bourgeois réprime dans le sang la manfestation parisienne.

Cette répression, qui a été dirigée par les représentants (bourgeois) du « peuple », élus au suffrage universel, a été le marqueur de la rupture entre mouvement ouvrier et mouvement bourgeois-républicain. C’est pourquoi Marx considérait dans Les luttes de classes en France que la révolution de 1848 avait été une défaite, mais en même temps une condition nécessaire à l’émergence de la conscience de classe.

La bourgeoisie s’est aussi mis à dos la petite-bourgeoisie en refusant de rééchelonner la dette des petits commerçants et artisans, contrairement à ses promesses. C’est l’affaire des « concordats à l’amiable ».

Elle a enfin mis en colère la paysannerie, en particulier par l’impôt sur les vins.

MD

Commentaire trouvé dans WikiRouge




Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017