Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Gers > Actions > Contre Le Pen et le fascisme. Pour un front de résistance aux politiques (...)

Contre Le Pen et le fascisme. Pour un front de résistance aux politiques promises par Macron

Le dimanche 7 mai, Le Pen doit faire le moins de voix possible. C’est le seul moyen dans l’immédiat pour affaiblir le Front National qui incarne un véritable danger fasciste. Pour convaincre celles et ceux qui seraient tentés de voter facho, la solution c’est la rue. Les lycéens montrent l’exemple. À Auch, vendredi 5 mai, des lycéens du Garros appellent à une manifestation (8h30 devant leur Lycée). La place du NPA 32 ainsi que de toutes les autres organisations politiques de gauche, des syndicats, des divers réseaux militants du département ainsi qu’un maximum de travailleurs, de chômeurs ou de retraités est à leur côtés. Si cette bataille est menée, il est évident que le danger ne se sera pas pour autant dissipé lundi prochain. C’est dans la durée qu’il va falloir reconstruire un mouvement antifasciste de masse et populaire qui s’attaque frontalement au Front National et à ses idées. Le Collectif Gersois Antifasciste au sein duquel le NPA 32 est investit oeuvre dans cette direction.

Cette urgence s’articule à un autre impératif qui est celui de préparer dès maintenant la résistance aux politiques austéritaires, libérales, sécuritaires et racistes promises par Macron. Ce sont ces politiques qui font le lit du FN depuis des décennies. Dès lors, pour vaincre le fascisme il va falloir aussi que de puissantes mobilisations émergent dans les semaines et mois qui viennent pour contrer ces politiques. Dans cette perspective, ce ne sont pas les élections législatives qu’il faut ardemment préparer. Le(ur) terrain électoral et ce notamment lors d’une élection particulièrement anti-démocratique ne peut être la priorité. L’arène qu’il va falloir à nouveau envahir c’est la rue. Ainsi, ce qu’il faut initier, dès le 8 mai, c’est le regroupement de toutes celles et ceux qui expriment la volonté de rompre avec les politiques menées par la droite et le Parti Socialiste dans la continuité desquelles Macron s’inscrit au sein d’un front social, démocratique, antiraciste et internationaliste pour impulser, soutenir, nourrir des luttes autour d’un plan d’action et de revendications. Le NPA 32 prendra des initiatives dans ce sens.

Une explosion sociale et politique est également nécessaire pour qu’émerge, à partir des dynamiques et des acteurs de ces luttes, une alternative politique. Les exploitéEs et oppriméEs sont orphelins depuis trop longtemps d’une représentation aussi fidèle à leurs intérêts que ne le sont les gouvernements précédents à ceux du MEDEF. La crise politique actuelle qui s’est accélérée lors de l’élection présidentielle marquée par la déchéance des deux principaux partis traditionnels (PS et LR) et la grande recomposition qui s’annonce vont obligatoirement renforcer les possibilités pour qu’émerge une telle alternative. Le NPA 32 sera acteur et force de proposition dans ce contexte pour qu’une rupture avec le capitalisme devienne d’actualité très prochainement. Pour réfléchir à cette problématique à la lumière d’une réflexion plus globale sur le projet de société éco-socialiste que nous défendons, le NPA 32 vous invite à sa fête annuelle qui aura lieu le samedi 20 mai à partir de 14h sous la halle Verdier à Auch en présence et avec la participation de Christine Poupin et Philippe Poutou.

Johan

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017