Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Mots-clés > Territoires > Calais

Calais

Articles

La vraie « jungle », c’est ce système

Présentée comme une « mise à l’abri » humanitaire, la destruction du bidonville de Calais ne règle en rien la situation de milliers de migrant•e•s…
Dispersés sur le territoire, hébergés pour quatre mois dans des centres d’accueil et d’orientation, ou contraints de retourner à la clandestinité… Les rafles et les pelleteuses, à Paris comme à Calais, ne pourront rien face à la volonté irrépressible de circuler et de s’installer.
Retour sur un démantèlement « humanitaire »
Indécemment conçue et mise en scène (...)

Lire la suite

Les mots parfois peuvent être importants, il n’y a aucun migrant dans la jungle de Calais, il n’y a que des réfugiés.

Les mots parfois peuvent être importants, il n’y a aucun migrant dans la jungle de Calais, il n’y a que des réfugiés.
Le terme nous semble peut-être identique mais rien de plus faux, je m’y suis moi-même laissé prendre par ignorance. Un réfugié a un véritable statut régi par la convention de Genève signée par l’État français. Le pays doit asile à tout réfugié tant que rien n’a prouvé que ces personnes n’étaient pas des réfugié•e•s. Alors qu’est-ce qu’un réfugié ? C’est une personne qui fuit son pays car il est (...)

Lire la suite

Tract de la semaine : Solidarités avec les migrants. Liberté de circulation et d’installation !

Solidarités avec les migrants Liberté de circulation et d’installation !
Le démantèlement du camp de réfugiés à Calais a commencé ce lundi. Les migrants vont être dispersés dans 80 départements, dans des centres d’accueil et d’orientation (CAO) temporaires. Que leur arrivera-t-il ensuite ? Ils seront ensuite pour la plupart expulsés, quelques mineurs seront acheminés en Grande-Bretagne (actuellement, 16 sur 1 300…).
« Une mise à l’abri humanitaire » ?
Le premier ministre Cazeneuve et l’ancienne (...)

Lire la suite

Solidarité avec Calais et les migrant•e•s : contre la destruction du bidonville

Le pouvoir a décidé de détruire le campement de la Lande à Calais. Laisser faire sera tragique pour les migrant•e•s, pour Calais et pour notre monde. Le campement n’est pas la jungle et les migrantEs ne sont pas des sauvages. La jungle qui vient, la véritable jungle, c’est plutôt le monde de ceux et celles qui, de Hollande à Le Pen, en passant par Sarkozy, veulent détruire le campement.
Rappelons que c’est ce même pouvoir qui a poussé les migrant•e•s à construire un bidonville dans ce lieu insalubre (...)

Lire la suite

C’est pas les immigrés qu’il faut chasser, c’est Hollande et son gouvernement

Samedi dernier à Calais et sur l’autoroute du Nord, la politique gouvernementale s’est tristement illustrée avec l’interdiction de la manifestation de soutien aux migrants. Gazages, matraquages, blocage des cars partis de Paris, ce sont les mêmes méthodes que celles appliquées aux manifestantEs contre la loi travail, à toutes celles et ceux qui s’opposent à la politique gouvernementale, aux dictats patronaux. Dans le plus grand silence médiatique.
La France prend sa part ?
Ce qu’on appelle la « (...)

Lire la suite

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017