Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Com. > Tracts > Tracts NPA > Tracts locaux (NPA 32)

Tracts locaux (NPA 32)

Articles

L’Europe de nos luttes contre l’Europe de l’austérité !

D’Athènes à Paris : reprenons le contrôle !
Le 18 février, des rassemblements et manifestations de solidarité avec le peuple grec ont eu lieu à travers l’Europe et dans de nombreuses villes de France.
Ces initiatives doivent être comprises bien au-delà du soutien à un peuple qui se fait écraser par la Troïka. Elles doivent être amplifiées, parce que la Grèce est un laboratoire des attaques qui attendent les travailleurs et travailleuses avec ou sans emploi, les retraitéEs et les étudiantEs au Portugal ou (...)

Lire la suite

La semaine n’est pas encore finie, mais elle s’annonce déjà noire pour l’agriculture gersoise

Lundi 14 h, le conseil d’État a annulé le moratoire français sur l’OGM Monsanto 810. Pourtant, l’innocuité du maïs Monsanto 810 n’a jamais été prouvée. Des essais sur les rats, qui n’ont été mené que sur quelques semaines par Monsanto montrent pourtant des changements physiologiques inquiétants. Le présumé intérêt de ce maïs OGM est de prévenir les attaques de la pyrale du maïs, mais des études récentes ont montré que c’est l’inverse qui se produit, les pyrales deviennent résistantes à cet OGM. 
Lundi soir (...)

Lire la suite

Contre de nouveaux élevages industriels dans le Gers

Le NPA du Gers s’oppose aux nouveaux projets d’élevage industriels de poulets de VIVADOUR, néfastes pour les paysans, l’environnement, la santé humaine, le bien-être des animaux, l’emploi et l’image du Gers.
Les paysans : le contrat entre Vivadour et les agriculteurs est léonin. L’investissement est de 230.000€ par exploitation pour un revenu équivalent au SMIC pendant les 12 ans d’amortissement des installations. En cas de marché défavorable c’est l’agriculteur qui verra son revenu amputé et qui prend (...)

Lire la suite

Se réapproprier la gestion de l’eau à Auch

L’avenir de la gestion de l’eau potable et de l’assainissement va se jouer au prochain conseil municipal qui aura lieu le 4 juillet.
L’eau, bien commun de l’humanité, doit-elle être gérée par le privé ou en régie municipale sous le contrôle des salariés et des usagers ?
C’est une question de volonté politique !
Ce dossier comporte plusieurs éléments qui nous « laissent sur notre soif ».
Les eaux troubles à Auch :
Un audit qui n’est pas divulgué :
Alors que nous l’avons demandé depuis (...)

Lire la suite

L’eau 100 % publique ! C’est chaud à Auch !

2011 : une année cruciale pour l’avenir de la gestion de l’eau à Auch. Les contrats signés avec la multinationale Veolia pour la distribution et l’assainissement de l’eau, arrivent à échéance en décembre.
En 2011 la municipalité doit prendre la décision de les renouveler ou de revenir en régie publique. Derrière ce choix quels sont les véritables enjeux ? Le choix sera-t-il fait dans l’intérêt des usagers ?
L’eau et l’assainissement relèvent de la responsabilité du Conseil municipal et du Maire qui (...)

Lire la suite

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017