Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > S’informer > France > Société > État d’urgence, violences policières, droits de l’Homme

État d’urgence, violences policières, droits de l’Homme

Articles

Répression : s’organiser et riposter, il y a urgence !

La semaine dernière, nous avions essayé de faire un cadrage politique général sur la répression qui touche le mouvement social depuis la mise en place d’un état d’urgence permanent, accompagné des mesures liberticides de la loi Urvoas. Ce nouvel article fait le point sur l’état encore embryonnaire de la riposte.
Antoine libéré ; mais toujours menacé !
Violemment arrêté à l’intérieur même de la manifestation lilloise contre la loi travail le 17 mai dernier par des flics de la BAC, Antoine, jeune libertaire (...)

Lire la suite

Répression : « À bas l’État policier ! »

Nous vivons dans un État policier !… Ce slogan chanté dans les manifestations sur l’air du joyeux « Yellow Submarine » des Beatles exprime en une formule l’état d’esprit qui règne dans les cortèges : la lucidité, et la détermination.
Chacun•e est conscient qu’aujourd’hui, dans la France de Cazeneuve, manifester, c’est risquer d’être gazé, matraqué, blessé par une grenade de désencerclement ou mis en garde à vue. Loin de dissuader les opposant•e•s à la loi travail, les brutalités policières n’ont pour seul effet (...)

Lire la suite

Tribune dans le Monde : « Pourquoi, dès que la victime est policier, y a-t-il deux poids, deux mesures ? »

Les faits sont têtus. Le 18 mai, une voiture de police est incendiée par des manifestants. Une vidéo montrant des individus non identifiables tourne en boucle sur les chaînes d’information en continu. Le soir même, puis le lendemain matin, quatre personnes sont arrêtées et mises en examen « pour tentative d’homicide volontaire, destruction du bien d’autrui en bande organisée, violences en bande organisée et participation à un attroupement armé », passibles d’un déferrement devant une cour d’assises, sur (...)

Lire la suite

Tribune dans Libération : « Casseurs » : renverser l’accusation

Une centaine d’intellectuels et de personnalités dénoncent la stratégie du gouvernement d’isoler des « groupes organisés » et d’exagérer leurs faits de violence pour décrédibiliser les manifestations contre la loi travail à Rennes et à Paris.

Lire la suite

Le comité contre la torture de l’ONU critique vertement la France

Dans son septième rapport, le Comité contre la torture de l’ONU met à jour les manquements de l’État français. La charge est lourde, la France est accusée de pratiquer la torture. Non seulement l’État n’a pas suivi les recommandations des précédents rapports mais l’état d’urgence n’a fait qu’empirer les choses.
Petit résumé de ce rapport :
§ 8. Malgré de nombreux rappels à l’ordre, la France n’a toujours pas défini ce qu’était un acte de torture dans sa législation et n’en a pas fait une infraction (...)

Lire la suite

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017