Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Libre expression > Un p’tit gnac pour se remonter > « Les Jardins du Garr’hou » à Auch, une expérience concrète de partage des (...)

« Les Jardins du Garr’hou » à Auch, une expérience concrète de partage des richesses et de solidarité.

Une expérience concrète de partage des richesses et de solidarité.

Cela faisait quelques mois que je me promettais de prendre contact avec l’association, car j’avais, avec d’autres camarades, suivi de loin ce projet, déjà vieux de presque 3 ans. Au Garros tout le monde connait Noredine, comme Noredine connait bien le Garros celui-ci ayant passé toute son enfance dans le quartier. Militant associatif très actif et très estimé pour son dévouement, je suis allé le rencontrer pour la première fois la semaine dernière pour qu’il m’explique son engagement dans la réalisation de ce projet.

Noredine inspectant la progression des travaux

Après les récentes mobilisations et manifestations qui ont eu lieu dans le quartier pour garder les écoles du quartier dans le dispositif scolaire des zones prioritaires dans les mois qui précèdent, l’inauguration prochaine, le 30 mai de ces jardins partagés montrera une fois de plus la ténacité, le courage et le désir des populations de prendre leur destin en main.

Situé dans les anciens jardins qui appartenaient à l’Évêché, « Les Jardins du Garr’hou » sont le résultat de trois ans de négociations et de réunions avec la Mairie pour faire enfin aboutir ce projet.

Le terrain qui a été alloué a une superficie d’environ 1700 m2 . Celui-ci sera divisé en 18 parcelles de 70 à 80 m2. Lorsque j’y suis allé, le terrain n’était pas encore complètement préparé mais l’aménagement était déjà en bonne voie avec un cabanon pour les outils et un puits qui fonctionnera au moyen d’une pompe actionnée avec un dispositif photo-voltaïque.

encore des souches à enlever

Une démarche écologique

Soulignons-le, ces jardins seront utilisés avec le soucis de préserver l’environnement, le respect de la biodiversité et les techniques modernes de maraichage : pas de pesticides, engrais naturels, compostage, couvertures végétales et paillis. Il s’agit donc là d’une véritable démarche écologique en milieu urbain. À noter que l’arrosage sera effectué exclusivement au moyen d’arrosoir, pour ne pas gaspiller l’eau inutilement. Noredine tenait beaucoup à cet aspect de fonctionnement.

Une démarche sociale

Pour Noredine, tout aussi important est la démarche sociale que représentent ces jardins : un lieu de partage, de convivialité où développer des liens sociaux ne sera pas un vain mot. En effet chaque parcelle sera utilisée par 3 ou quatre jardinier-es avec l’idée de partager le travail, les récoltes et le savoir-faire de chacun•e. Par le biais d’évènements participatifs, de dégustations sur place, de journées porte ouverte, d’échanges de savoirs, l’intention de développement du lien social dans le quartier est clairement affirmé.

Une démarche collaborative de démocratie directe et d’autonomie.

La gestion des jardins se fera au cours de la réunion mensuelle de l’association, selon le règlement intérieur élaboré par ses membres et l’adhésion à la charte que les jardinièr-es se sont donnée.

Invités à la réunion de mardi dernier, les camarades agriculteurs que nous sommes avons répondu aux questions plus techniques des futur-es jardinier•es (certain•es étant moins expérimenté•es que d’autres). Après avoir distribué quelques graines pour démarrer la saison, nous avons convenu qu’il serait intéressant d’organiser une visite pédagogique à Montestruc vers la mi-juin sur notre ferme car rien ne vaut d’échanger et de voir ces techniques pour comprendre à quoi correspond un potager écologique.

Nous vous tiendrons informé•es des développements futurs.

Marc Ducassé
NPA32


Règlement intérieur


Charte

info portfolio

Puits en cours d'aménagement

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017