Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Détente > Cinéma > Les mille et une nuits (volume1 - L’Inquiet)

Les mille et une nuits (volume1 - L’Inquiet)

Les mille et une nuits - L’inquiet

Film de Miguel Gomes sorti le 24 juin qui évoque « la situation misérable du Portugal ».

Mais assez de plaintes après démonstration des effets criminels des mesures d’austérité voulues par le FMI, la BCE et l’Union européenne. Le réalisateur, lui, nous emmène dans un récit décousu, perturbant qui voit tour à tour défiler les négociateurs de Bruxelles en mal avec leurs érections éléphantesques, ridiculisés sur leurs dromadaires, soignés par un sorcier tout droit sorti du désert et sous réserve d’augmenter le salaire minimum. Et aussi des guêpes d’une nouvelle espèce, qui piquent tous azimut sans se fatiguer. Des hommes ont dû être hospitalisés. La chasse à l’essaim se fait au lance-flamme. Métaphore des malheurs du pays, où « presque tous les Portugais se sont appauvris ».

Tous ne sont pas morts, mais beaucoup ont été « piqués ». Les salaires ont baissé, l’eau a été privatisée, pension des veuves réduites. Certains se sont noyés. Et encore l’allégorie du coq qui fait l’objet d’un jugement (il réveille les voisins) : il s’adresse lui-même au juge : « je n’ai pu éviter la catastrophe, et je vais être égorgé ». Avec un tel titre, il fallait bien que Schéhérazade fasse son apparition, celle qui fait des prouesses pour gagner du temps et retarder l’heure fatidique. Déroutant, il faut s’accrocher, mais c’est peut-être à un tel délire que les politiques irresponsables conduisent. Dans les moments réalistes, une voix proclame que face à ce « pays qui crie famine », face à « cette sauvagerie sociale », « la lutte des classes n’a jamais eu autant de sens qu’aujourd’hui ».

Yves Faucoup

P.-S.

Synopsis et détails
Dans un pays d’Europe en crise, le Portugal, un réalisateur se propose d’écrire des fictions inspirées de la misérable réalité dans laquelle il est pris. Mais incapable de trouver un sens à son travail, il s’échappe lâchement et donne sa place à la belle Schéhérazade. Il lui faudra bien du courage et de l’esprit pour ne pas ennuyer le Roi avec les tristes histoires de ce pays ! Alors qu’au fil des nuits l’inquiétude laisse place à la désolation et la désolation à l’enchantement, elle organise ses récits en trois volumes. Elle commence ainsi : « Ô Roi bienheureux, on raconte que dans un triste pays parmi les pays… »

Retrouvez les trois volumes des Mille et une nuits de Miguel Gomes sur leurs fiches respectives :

L’Inquiet, sortie le 24 juin
Le Désolé, sortie le 29 juillet
L’Enchanté, sortie le 26 août

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017