Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Mots-clés > Écologie, agriculture, biosphère… > mines

mines

Articles

Réforme du Code minier : Un petit coup de vert sur l’extractivisme !

Les populations, découvrant que des permis de recherche de gaz et huiles de schiste avaient été délivrés près de chez elles sans aucune consultation, se sont mobilisées...
Elles ont arraché la loi du 13 juillet 2011 interdisant la fracturation hydraulique, seule technique aujourd’hui disponible pour extraire de la roche-mère ces hydrocarbures non conventionnels, à grand renfort d’additifs chimiques toxiques. Mais elle laisse la porte ouverte à d’autres méthodes éventuelles et à l’expérimentation de la (...)

Lire la suite

Gardanne (13)  : Les boues rouges, un scandale retentissant

Depuis 1893, à Gardanne, l’industrie de production d’aluminium extrait l’alumine de la bauxite. Une opération très polluante (utilisation de soude caustique à haute température) qui génère quantité de boues rouges radioactives et polluées.
En 1966, dépassé par les stocks de bauxite entreposés sur le sol, l’exploitant a eu l’autorisation de les déverser dans la fosse marine de Cassidaigne, au cœur du parc naturel des Calanques. Quelques dizaines de millions de tonnes de boues rouges sont ainsi passées par une (...)

Lire la suite

Le phénomène des « zama zamas », mineurs d’or artisanaux en Afrique du sud

Avec le ralentissement du secteur minier de l’or depuis une dizaine d’années, de nombreuses mines ont été mises en arrêt temporaire, fermées ou carrément abandonnées. Cela a provoqué l’émergence d’un phénomène grandissant, l’exploitation des mines de manière artisanale et non régulée, puisque que non reconnue par la législation, par des mineurs indépendants qui sont surnommés les « zama zamas » (ceux qui essaient et essaient).
On estime qu’il y a approximativement 6 000 mines abandonnées en Afrique du sud, (...)

Lire la suite

Le drainage minier acide ou la pollution continue de l’eau dans les zones minières

L’Afrique du sud est proche de son pic d’eau c’est à dire qu’elle est en train de passer d’une période où l’économie était dirigée par la demande à une période où elle est restreinte par les limites de l’offre, avec les effets qu’on peut imaginer sur la croissance et donc sur la stabilité sociale du pays. Les zones les plus affectées concernent les bassins de la rivière Orange, le premier fleuve du pays, et de son plus gros affluent, la rivière Vaal. C’est la zone de loin la plus peuplée du pays qui comprend (...)

Lire la suite

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 11 décembre 2017